Sujets de société…

Bonjour lecteurs!

Aujourd’hui, je regroupe encore des livres, cette fois-ci autour des problèmes de notre société! D’une part, je « réchauffe » Les Tribulations d’une caissière d’Anna Sam que j’aime bien et qui avait fait l’objet d’une chronique sur l’ancien blog. D’autre part, je vous présente Mon père est femme de ménage de Saphia Azzedine que mon ancienne co-blogueuse me recommandait chaudement depuis longtemps!

sctéCe qui relie ces deux œuvres c’est leur modernité, tant dans le style que dans le sujet traité, leur fraîcheur, leur gravité, leur humour, leur message d’espoir et leur adaptation cinématographique (dont je vous ai mis les bandes annonces en pied d’article)!

Les Tribulations d’une caissière offrent le regard d’une caissière de grande surface sur les consommateurs. Le passage en caisse, que l’on croit neutre à tort, permet d’observer les mensonges, les lâchetés, les habitudes des clients. Anna Sam, diplômée en lettres, décide un jour d’écrire ses petites anecdotes sur un blog, ce qui changera sa vie… Ses écrits connaissent le succès car la plupart d’entre nous s’y reconnaissent et prennent conscience d’une réalité pas très reluisante, à tel point qu’ils seront regroupés dans un roman. Une bonne expérience de lecture pour rire et réfléchir…

Mon père est femme de ménage est l’histoire, finalement assez banale, de Paul, dit Polo, âgé de 13 ans qui vit dans une banlieue et a de grands rêves. Il se pose des questions d’adolescent, sur l’amour, sur l’avenir, sur la condition de ses parents, la littérature, etc. Doit-il mépriser, admirer, aimer son père qui travaille si dur? Et sa mère léthargique et sa sœur superficielle? A-t-il une chance de séduire Priscilla, la jeune fille aisée dont il est amoureux? Peut-il réussir dans ses études? Quelle vie mènera-t-il, une fois adulte? Seulement, ce jeune garçon drôle, lucide, qui ne se laisse pas abattre, a découvert une arme : les mots, et il sait désormais qu’’on peut s’’arracher à la fatalité. Le récit des drames et des espoirs de ce jeune laissé-pour-compte attachant, invitent à la réflexion.

Ce sont deux lectures rapides, agréables et ancrées dans l’actualité accessibles aux lecteurs de tous lesniveaux, de tous les âges et de tous les horizons!

J’espère avoir excité votre curiosité pour cette semaine!

Publicités

2 réflexions sur “Sujets de société…

  1. Alison Mossharty

    Je n’ai pas accroché plus que ça a tribulations d’une caissière pourtant j’étais vraiment emballée par ce petit bouquin . Et le film m’a vraiment laissé perplexe ça faisait plus conte de Noël en mode Cendrillon des temps moderne qu’une véritable remise en question sur ce sujet… L’autre roman je ne le connais pas ! Merci pour la découverte 😉

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s