Orgueil et Préjugés (texte abrégé)

Bonjour!

Je suis désolée pour mon long silence! Je travaille à mon projet « Orgueil et Préjugés », mais, selon mes mauvaises habitudes, je lis tout en même temps! Il vous faudra donc être patients…

Néanmoins, je peux déjà poster une petite introduction au sujet avec un brève chronique sur le premier livre qui m’a fait connaître une œuvre dont je ne me lasse pas!logo_13651

Il y a quatre ou cinq ans, j’ai acheté ce livre parce qu’il était court, joli et abordable! Sans même savoir qu’il s’agissait d’une version « condensée », je l’ai dévoré, toute fière d’aborder un classique avec tant d’aisance…

J’ai découvert la famille Bennet de Longbourn, modeste mais haute en couleur, vivant dans la campagne anglaise du XIXème siècle. J’ai découvert leur univers un peu étriqué mais fascinant. J’ai découvert une intrigue matrimoniale prenante: la principale préoccupation de Mme Bennet consiste à marier ses cinq filles sans argent aux meilleurs partis possibles. J’ai découvert les jeunes filles en question, des adolescentes que nous pourrions toujours rencontrer aujourd’hui. L’aînée, Jane, est la plus jolie et la plus douce de toutes. Elizabeth, seconde en âge et en beauté, est la meilleure amie de Jane et la fille préférée de Mr Bennet. Elle est caractérisée par son intelligence, son orgueil, son impertinence et son entêtement. La troisième, Mary, se passionne pour la lecture et la musique, sans pour autant faire preuve de talent. Elle est incomprise et, le plus souvent, ignorée par le reste de la famille. Lydia est la favorite de sa mère. Elle est extravertie, voire extravagante. La plus jeune des sœurs, Kitty, suit son exemple. Les jeunes sœurs compliquent l’affaire en émettant des préjugés et en éprouvant de nouveaux sentiments vis-à-vis de leurs prétendants. Effectivement, l’emménagement du jeune, riche et séduisant Mr Bingley à Netherfield, tout près de Longbourn, bouleverse l’existence des Bennet. De plus, il apporte avec lui son meilleur ami: Mr Darcy. Mr Darcy -mon Prince Charmant ❤- est un homme (très) riche, séduisant et mystérieux qui inspire à Elizabeth une grande antipathie, car elle le trouve orgueilleux et hautain. Cerise sur le gâteau, quelques mois plus tard, un régiment entier s’installe à Meryton…

Orgueil et Préjugés, classique de la littérature britannique de XIXème siècle, est ici traduit et simplifié. Certains passages étant purement et simplement omis, je le déconseille à ceux qui connaissent déjà l’histoire car ce lire constituerait une déception. En revanche, pour les inconditionnel(le)s de Jane Austen avides de faire découvrir ce monument romantique à une petite fille, sœur, cousine etc, cette version est idéale! Selon moi, c’est un très jolie cadeau pour une enfant de plus de 12 ans. N’oublions pas que ce roman possède également un certain aspect didactique…

Après rédaction de cet article, j’ai très envie de relire cette version! J’espère que je vous aurai aussi transmis cette envie!

Publicités

4 réflexions sur “Orgueil et Préjugés (texte abrégé)

  1. Catherine

    Je l’ai lu en anglais et j’avais vraiment beaucoup aime. Tres surprise de rentrer aussi vite dans l’histoire. Un classique a lire et a relire!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s