L’Attrape-coeurs, J.D. Salinger

Bonjour!

Aujourd’hui, parlons d’un classique de la littérature américaine! Vous souvenez-vous de ma chronique sur Oona & Salinger? Depuis cette lecture qui m’avait faire Salinger en tant que personnage,  j’ai étudié un extrait de son oeuvre, L’Attrape-cœurs, en version originale… Faute d’un niveau d’anglais suffisant, j’ai décidé d’en lire une traduction. Voici ce que j’en ai pensé!

DSCN2749_1

Critiqué en raison de certains des thèmes abordés (prostitution, décrochage scolaire, obsession de la sexualité), du niveau de langue (langage familier et souvent injurieux) et du personnage d’antihéros, nouveau à l’époque, ce roman a marqué la littérature américaine grâce à son originalité.

Écrit à la première personne, le roman relate les trois jours durant lesquels Holden Caulfield vit seul dans New York, après avoir été expulsé de Pencey Prep (école préparatoire), pour éviter d’affronter ses parents. Holden passe deux jours en ville, largement caractérisés par l’ivresse et la solitude. L’adolescent est effrayé et nerveux à l’idée de grandir, de devenir adulte. Il se pourrait que ces doutes aient, en partie, été causés par la mort de son frère, Allie.

Mon avis à propos de cette oeuvre est partagé. D’une part, sa vulgarité, dans le style et les thèmes, m’a dérangée (encore plus dans ma langue maternelle). Néanmoins, la question du difficile passage à l’âge adulte est traitée avec finesse, poésie et élégance. Holden Caulfield est un personnage formidablement humain, un antihéros attachant et presque admirable pour sa fougue!

Selon moi, à défaut d’être agréable, cette rapide lecture vaut largement le détour, pour la beauté du sujet, du protagoniste, et pour enrichir sa culture personnelle!

_20150909_154217

A bientôt!

Publicités

4 réflexions sur “L’Attrape-coeurs, J.D. Salinger

    1. Je n’ai pas été conquise par la traduction, dont le style me semblait froid, moins riche de sens que la version originale dont j’ai lu certains passages. Je ne regrette pas pour autant la lecture de cette oeuvre reconnue comme unique en son genre.

  1. Hey ! Il me semble que c’est ma photo, non ? Contente qu’elle te plaise !

    Dommage que tu n’aies pas accroché plus que ça à l’histoire, mais comme tu dis c’est au moins l’occasion d’enrichir sa culture personnelle.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s