L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde, R.L. Stevenson

Bonjour à tous!

Je suis vraiment désolée d’avoir été absente si longtemps! Aujourd’hui, j’ai le temps d’écrire un petit quelque chose à propos de ma dernière lecture fraîchement terminée!

L’Étrange Cas du docteur Jekyll et de M. Hyde est un classique de la littérature gothique que je pensais lire depuis longtemps et qui s’est rappelé à mon bon souvenir lorsqu’il a été l’objet d’une de mes leçons de LELE (Littérature Étrangère en Langue Étrangère). J’ai donc emprunté un exemplaire de Penguin Classics (j’aime beaucoup cette collection) en version originale. L’ECJH –soyons brefs- était accompagné d’autres nouvelles, que je n’ai pas lues du fait que je devais rendre mon livre, que je n’en ressentais pas le besoin, et que j’avais hâte de reprendre un épais volume laissé de côté dont  j’ai très envie de vous parler.

110704Au détour d’une promenade nocturne dans les rues de Londres, le lecteur découvre, en même temps que Mr Utterson, l’esquisse du portrait d’un personnage abject, immoral, monstrueux, nommé Hyde. De retour à son bureau, Utterson se plonge dans le testament de son vieil ami, le Dr Jekyll, un scientifique respecté. Il stipule qu’en cas de décès, ou d’une disparition supérieure à trois mois, tous ses biens devront être transmis à son « ami et bienfaiteur Edward Hyde ». Inquiet, le notaire recherche le lien secret unissant le Dr Jekyll et Mr Hyde. Pourtant, il est loin d’imaginer les révélations extraordinaires qui l’attendent. En effet, Henry Jekyll a découvert  une explication à ses sentiments de frustration et de privation de liberté: sa personnalité, oppressée, se construit par compromis insatisfaisants entre les deux versants de son âme, le bien et le mal. Il a donc élaboré un remède à partir de poudres chimiques lui permettant de libérer ses pulsions jusqu’alors refrénées, cachées, en donnant naissance à Hyde. Néanmoins, Jekyll est victime de son propre piège: ce qui devait le libérer de ses angoisses le soumet à la domination destructrice de Hyde.

Oeuvre magnétique, ce roman sur le dédoublement de la personnalité, fable sur le bien et le mal, excelle par son audace: l’écrivain a choisi d’anéantir l’incarnation du bien. Brièveté, mystère et magie sont autant d’atouts supplémentaires qui en font un texte incontournable.

Bonne lecture!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s