The Giver (Le Passeur)

Bonjour!

Entre deux tags, je glisse un mot sur l’adaptation du Passeur de Lois Lowry que je vous avais présenté ici. En cas de trou de mémoire, pensez à jeter un coup d’oeil au résumé que j’en avais fait!

168977.jpg

D’un point de vue esthétique plutôt général, j’ai apprécié la sobriété du film. En effet, on n’y trouve pas d’explosions de sentiments ni de violence, et pas de sophistication exagérée de l’univers dystopien. Les décors et costumes sont minimalistes donc lisible, et le jeu des acteurs (notamment celui de Meryl Streep) est « net » et « mesuré ». Ainsi, l’attention du spectateur est concentrée sur l’essentiel: l’évolution du personnage de Jonas.

La première moitié de l’adaptation est très fidèle. Pourtant, la simplicité du traitement du contexte fait qu’on survole un monde intéressant sans qu’il ne soit expliqué comme dans le livre. Au contraire, dans la seconde moitié du film, la fuite (à travers des paysages magnifiques) est étoffée par un début de guerre qui en fait un parfait SF pour adolescents. Cependant, cette guerre n’est pas aboutie et ajoute un suspens à la fin du film qui n’existait pas dans la clôture du roman. Il est toutefois nécessaire de rappeler qu’il y a très peu de marge de manoeuvre entre l’évasion de Jonas et le moment où il traverse la frontière pour y insérer une action. C’est donc un changement compliqué que je ne trouve pas important.

En somme, le film est assez réussi, mais ne remplace pas le roman!

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s