L’Enfant et la rivière, Henri Bosco

Bonjour à tous !

En cette journée de la Terre 2017, je m’apprête à écrire quelques mots sur un petit classique parfois étudié en classe de sixième.

L_enfant_et_la_riviere_Henri_Bosco

Pascalet mène une enfance tranquille dans une ferme en Provence. Il est fasciné par l’idée de la rivière voisine, qu’il n’a encore jamais vue, mais dont le braconnier Bargabot apporte régulièrement des poissons qu’il a pêchés. Un jour, lorsque la surveillance de sa famille est relâchée, il part à la découverte de cette rivière. Il rencontre aussi Gatzo, un autre enfant à l’histoire mystérieuse qu’il libère des bohémiens. Les deux amis vivront une aventure initiatique au fil de l’eau.

C’est un roman rapide et agréable à lire, qui rappelle les rêves d’enfance, leur attraction et la prise de conscience de leur réalité à un certain âge. Revient-on toujours à ses sources après avoir goûté à ses rêves ?

Cependant, le rythme de l' »aventure » des deux enfants est lent et suit des descriptions de la nature qui, en tant que citadine qui connaît peu de ce vocabulaire, m’ont perdue.

Ce livre est donc caractérisé par un fond pertinent un peu desservi par une forme qui se fait désuète. C’est tout de même un joli livre à faire lire à un collégien !

Bonne journée de la Terre !

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s